NEPENTHES

 

Revenir à l'ABC DES PLANTES

 

Nephentes ampullaria "urne rouge"

PLUS DE 113 ESPECES

de nombreuses variétés et formes, ainsi qu'une quantité importante d'hybrides horticoles et naturels

 

NOMS USUELS

Tasses à singe, Monkeys cup, en anglais

FAMILLE

Nepenthaceae

 
Histoire et étymologie

C'est en 1658 que le gouverneur de Madagascar, E.Flacourt, fit une première description de ce genre la même année on lui donne le nom de Amramitico.En 1689, J.P. Breyne le baptise Nepenthes ; J.D. Hooker et L. Tate démontreront chez la plante une digestion et la présence d'enzymes en 1874 et en 1875. L'origine du nom provient du grec Nepenthe qui signifie « sans deuil » : dissiper la tristesse.

Distribution

La zone de pousse des Nepenthes s'étend de l'île de Madagascar et des Comores à l'ouest, jusqu'à la Nouvelle-Calédonie à l'est. Un maximum d'espèces sont localisées en Asie du Sud-Est : Malaisie, Sumatra, Bornéo, Java, Célèbes, Philippines, Nouvelle-Guinée.

Biotope

C'est sous un climat tropical humide que se développent les Nepenthes. Ils colonisent les marais, les forêts moussues, les rochers, les bords d'étangs à eaux saumâtres, certains sont même épiphytes.

Leur répartition s'effectue suivant les espèces, du niveau de la mer jusqu'à plus de 3500 m. Les températures peuvent subir des écarts importants entre le jour et la nuit dès que l'altitude augmente. Les précipitations sont souvent abondantes, avec parfois des brouillards tenaces ; le célèbre Nepenthes rajah vivant à Bornéo reçoit plus de 150 cm de pluie par an. Les sols dans lesquels croissent les plantes sont très divers: sol dit de serpentine (silicate de magnésium hydraté), sol sableux (parfois à forte teneur en sel de mer), marais, sol granitique. Des orchidées du genre Malaxis, Paphiopedilum, Phalaenopsis... s'épanouissent parfois en leur compagnie.

Description

Plantes vivaces, herbacées ou semi-ligneuses, terrestres ou épiphytes, souvent lianiformes, hautes de quelques dizaines de centimètres à plusieurs mètres. Les feuilles vertes, coriaces, lancéolées, parfois spatulées, sont munies à une extrémité d'une vrille supportant une urne avec un opercule.

Les pièges sont situés à l'extrémité des feuilles transformées en ascidies, souvent cylindriques dont la partie supérieure possède un péristome. Les formes et les couleurs sont variables ainsi que la taille, de 5 cm à 35 cm de haut.

Les proies attirées par le nectar que sécrètent les pièges finissent par glisser dans le fond de l'urne où elles se noient. Des enzymes dégradent les tissus et l'absorption se fait grâce à des glandes. Les proies sont hétérogènes par leurs origines et leurs tailles: Coléoptères, Diptères, Myriapodes ... et très épisodiquement Batraciens, jeunes rats.

Les fleurs petites sans pétales, sont réunies en panicule. Ils existent des plantes de sexe mâle et d'autres de sexe femelle : les fleurs sont donc appelées didiques.

 

Nepenthes boschiana

Hampe florale de fleurs femelle

Nepenthes chaniana

genlisea.jpg

drosera_mod2.jpg

utricula_mod2.jpg


Rechercher

PayPal

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Commander