UTRICULARIA

 

Revenir à l'ABC DES PLANTES

 

Utricularia multifida

PLUS DE 225 ESPECES

(les genres Biovularia et Polypompholyx ont été rattachés aux Utricularia) et des hyrides horticole et des cultivars

 

NOMS USUELS

Mille-feuilles des marais, Bladderwort, en anglais

FAMILLE

Lentibulariaceae

 
Histoire et étymologie

Une de ces plantes est connue en Europe depuis fort longtemps, nommée d'abord Millefolium palustris, elle devient par la suite Lentibularia grâce à S. Vaillant. C'est C. Linné, en 1753, qui baptisa le genre Utricularia. En 1 857, Cohn observe les nombreuses proies capturées par les pièges ; en 1875, C. Darwin note l'absorption par les utricules des produits de décomposition provenant des captures. En 1910, Luetzelburg met en évidence la digestion par des enzymes. Le nom provient du latin Utriculus signifiant « petite outre », allusion à l'aspect des pièges.

Distribution

La vaste répartition du genre, permet de rencontrer des espèces sur les cinq continents, on doit seulement exclure les régions polaires et désertiques.

Biotope

Elles affectionnent les mares, les étangs, les bras morts des rivières, les tourbières, les berges des ruisseaux, les rochers humides, les endroits moussus et très rarement (pour Utricularia humboldtii) les rosettes de feuilles remplis d'eau de certaines Broméliacées. Les sols sont souvent pauvres, acides ou alcalins pour les espèces terrestres, les Utricularia aquatiques ou semi-aquatiques ont des eaux de même nature. Les climats sont très divers vu la distribution des plantes, ils s'échelonnent des régions froides aux régions tropicales. Certains genres carnivores les côtoient: Drosera, Pinguicula, Sarracenia.

Description

Plantes herbacées, sans racines, vivaces ou annuelles. Elles peuvent être terrestres, aquatiques, semi-aquatiques ou épiphytes. Leur taille est très variable, de quelques millimètres à plusieurs dizaines de centimètres. Les feuilles sont de deux sortes: les premières de couleur verte dont la forme (en lanières, réniforme, rhomboïdal ... ) et la dimension varient suivant les espèces. Les secondes translucides et de toute petite taille, ont la forme de petites outres.

Les pièges sont constitués par les feuilles du second type qui fonctionnent comme des « aspirateurs ».

La proie touche des poils sensitifs qui actionnent l'ouverture d'un clapet, une aspiration vers l'intérieur de la poche se produit, suivi d'une digestion rapide.

 

Utricularia endresii

Utricularia resupinata

Utricularia tenella

genlisea.jpg

drosera_mod2.jpg

utricula_mod2.jpg


Rechercher

PayPal

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Commander