Dionaea muscipula ''sauvages'' (voir explication sur l'origine) Agrandir

Dionaea muscipula ''sauvages'' (voir explication sur l'origine)

Dionaea Dionaea

Nouveau

Ces dionées que nous vous fournissons sont issues de divisions sur nos pieds mères. Ces plantes, n'ont subi aucun mélange avec nos stocks de dionées aux différentes origines.

L'histoire : l'acquisition de ces pieds mère fut faite au début des années 1980 par une importation de notre part. À cette époque la plante n'était pas soumise à CITES et le lot provenait d'une pépinière de Caroline du Nord aux États-Unis. Notre début plein de crédulité nous laissait penser que cette pépinière cultivait ces plantes, cela devait être facile pour cette entreprise puisque sa localisation correspondait à l'aire naturelle de pousse. Nous avons compris plus tard au moment où la CITES plaça la Dionaea dans sa liste, qu'elle ne les cultivait pas comme nous l'avions cru, mais les arrachait en milieu naturel sans aucun scrupule. Nous avons gardé précieusement pendant près de 25 ans, 300 sujets de ce lot, que nous avons laissé croître, nous vous proposons aujourd'hui les pieds de divisions.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

10,00 €

TTC

Notes et avis clients

(5/5)
2 note(s) - 2 avis
Voir répartition

: UNE PLANTE CARNIVORE CHEZ SOI - NOTICE DE CULTURE 1

 

Pour la culture de ces plantes carnivores retenez les 4 points suivants.

1 - Rempotage : dès l’achat, dans un grand pot en plastique muni de sa soucoupe ou dans un bac à réserve d’eau avec jauge. N’ayez pas peur du ridicule, il faut une profondeur de 20 à 40 cm minimum, et autant de côté, que ce soit pour une seule plante ou pour quatre. Le rempotage s'effectue ensuite tous les quatre ans, en renouvelant uniquement le substrat.

2 - Le substrat : uniquement composé de 70 % de tourbe blonde naturelle de sphaigne (surtout pas de tourbe brune) sans addition aucune, + 30 % de sable d’aquarium acheté dans un magasin d'aquariophile. Bien mélanger les 2 éléments et les gorger d’eau.

3 - Pour l’arrosage : utiliser de préférence deux types d’eaux : eau de pluie, à récolter bien sûr en zone non polluée, ou de l’eau déminéralisée (non parfumée) qui sert, aux fers à repasser à vapeur et aux batteries. Laisser baigner la base du pot dans 2 à 3 cm d’eau de début mai à octobre. Pour les pots à réserve d’eau, placer le niveau au quart de la hauteur de la jauge. En hiver, de novembre à avril, ne pas laisser d’eau dans la soucoupe, maintenir le substrat juste humide : toucher celui-ci avec l’index, une trace d’humidité doit rester sur le doigt. L’arrosage doit se faire pendant cette période sur le dessus du substrat.

4 - La lumière : est indispensable à la croissance des plantes carnivores, sous peine de les voir se déformer et passer de vie à trépas.

Au printemps quand les gelées sont finies, les placer à l’extérieur, sur un rebord de fenêtre, un balcon, ou au jardin, toujours en plein soleil, ne pas les rentrer lors des brusques changements de temps. 
 
Pendant l’hiver, dans la maison les disposer près des fenêtres, à 10 ou 15 cm d’une vitre, au même niveau que celle ci. Les températures, doivent se situer entre 1°C et 16°C, cela pendant 2 ou 3 mois. Elles peuvent parfaitement croître dans une véranda ou une serre, si l'on respecte les températures.

 

A ne jamais faire. A ne jamais croire

Ne jamais vaporiser les plantes.

Pas d’apport d’engrais, elles sont frugales.

Ne pas les nourrir avec des insectes, ni grever votre budget alimentaire par l’achat de viande hachée. Elles ne mourront pas de faim, leurs racines leur permettent de puiser l’eau, et les faibles quantités de sels minéraux contenus dans la tourbe. Le complément est fait par les proies qu’elles capturent.

Ne pas prendre les pièges à fermeture ultra rapide des dionées, pour un gadget végétal. Même si les jeunes enfants sont le meilleur public pour ces croqueuses vertes, il faut les informer sur ces pièges. La feuille mâchoire ne se ferme que trois fois, puis meurt.

Pour tout renseignement, ne pas nous écrire, téléphoner au 05.62.65.52.48

OrigineNord Caroline
CultureRésistant au froid
Niveau de difficultéNéophyte (syn: débutant)
Craint le gelNon (résite jusqu'à -15° C)
ExpositionSoleil
Nombre de plantes par pot1
Stade de croissanceAdulte
Durée de vieVivace (vie plusieurs années)
Perte du feuillage en hiveroui
Cher(e)s client(e)s, nous vous informons que la gestion des avis sur notre site est gérée par un outil de modération et que les avis laissés seront modérés.
Décret n° 2017-1436 du 29 septembre 2017 relatif aux obligations d'information relatives aux avis en ligne de consommateurs
Nous utilisons un outil de modification des avis et certains pourraient être modifiés selon certains critères comme l'orthographe, la grammaire etc.. mais nous ne changerons jamais le sens du texte.
Décret n° 2017-1436 du 29 septembre 2017 relatif aux obligations d'information relatives aux avis en ligne de consommateurs
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.
Par (MURET, France) le 22 Juin 2018 (Dionaea muscipula ''sauvages'' (voir explication sur l'origine)) :
(5/5

Dionaea muscipula sauvage

Si une Dionée devait figurer dans toutes les collections, cela devrait être cette plante, INTROUVABLE ailleurs. Je suis très satisfait de cet achat
et conserverait précieusement cette plante carnivore, véritable mémoire botanique d'une perle végétale.

 Signaler un abus
Par (Floirac, France) le 22 Juin 2018 (Dionaea muscipula ''sauvages'' (voir explication sur l'origine)) :
(5/5

Dionées

Beau spécimen, bien emballé. Une espèce vierge de tout croisement...

 Signaler un abus
Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.